TS-2000 :  tests logiciels DRM et SDR

La modification sortie FI 12 kHz du transceiver TS-2000  permet d' expérimenter la réception de stations de radiodiffusion en mode DRM (Digital Radio Mondiale). Les tests suivants ont été réalisés sur un vénérable PC Athlon 1 GHz (1 Go RAM / Windows XP sp3) , PC essentiellement dédié aux transmissions en "modes numériques" radioamateurs.

Le signal 12 kHz sera injecté dans l'entrée microphone de la carte son. Cette entrée est du type monophonique. La carte son  intégrée à la carte mère s'est avérée suffisante pour une numérisation 48 kHz / 16 bits du signal. Au niveau du TS-2000 la réception s'effectue en position AM , réglages de largeur de bande (WIDTH LO/HI) au maximum.

Logiciels testés :

Dream : ce logiciel "libre" est distribué sous forme de programme source à compiler (Windows , Linux , MAC) le CoDec AAC soumis à licence n'étant pas inclus. 

Réception d'une diffusion expérimentale de Radio France Internationale par TDF (3975 kHz).

(Ce logiciel permet aussi les réceptions en AM , SSB et FM).


Visualisation "PSD" (densité spectrale de puissance) du signal reçu. L'aspect rectangulaire du spectre est typique d'une émission DRM utilisant une bande passante de 10 kHz (mode B). 

On trouve une série de 6 indicateurs dont la couleur doit être verte quand la réception est bien "synchronisée" .


SoDiRa :  ce logiciel fonctionne uniquement sous Windows.

Test de réception DRM à l'aide du logiciel SoDiRa. L'utilisation est pratiquement analogue à celle du logiciel Dream.

Accessoirement ce logiciel permet de démoduler les signaux en AM et FM.


On retrouve des indicateurs de qualité des signaux reçus.

Liens :

- Consortium DRM  www.drm.org .
- Le projet Dream.
- Logiciel SoDiRa www.dsp4swl.de .
- Hardware et software DRM par I5XWW .


TESTS SDR

La notion de "Radio Réalisée par Logiciel" (SDR Software Defined Radio) s'applique plus particulièrement aux récepteurs permettant de numériser directement les signaux HF ou aux récepteurs à conversion directe et sorties "I/Q" , mais il n'est pas interdit de mettre en place du SDR au niveau des étages FI. A noter que les logiciels Dream et SoDira vus précédemment peuvent être considérés comme des logiciels SDR spécialisés DRM.

En utilisant la sortie FI 12 kHz et un logiciel SDR il est possible de démoduler des signaux transmis en AM , SSB , CW, FM etc. en lieu et place du DSP du transceiver. Pour information voici une liste de quelques programmes SDR freewares adaptés au trafic radioamateur :


SDRadio à télécharger sur le site de  I2PHD.

Logiciel SDR assez simple à configurer et à utiliser. L'écran comporte les commandes essentielles: Modes AM, ECSS (réception AM avec porteuse "reconditionnée") , SSB, FM, curseurs gains , CAG , activation du réducteur de bruit et réglages de bande passante "à la souris" (fenêtre bleu clair).


KGKSDR à télécharger sur le site de  M0KGK

Un autre logiciel SDR simple et efficace.


HDSDR: logiciel à  télécharger sur www.hdsr.de (dérivé de Winrad  IP2PHD).

Modes: AM , ECSS, SSB , FM et CW. Le mode DRM correspond uniquement à une fonction de filtrage de bande et nécessite un logiciel annexe.
 
Parmi les nombreuses possibilités de configurations, le programme peut dialoguer avec l'utilitaire Omni-rig de VE3NEA ce qui permet d'utiliser la liaison "CAT RS-232" du transceiver.

Si l'on désire une bonne réactivité des commandes et une animation fluide des fenêtres "waterfall" et analyseur de spectre il faudra une configuration PC pas trop poussive.

Avec un PC performant il sera possible de rediriger la sortie audio d'un logiciel SDR vers l'entrée audio d'un programme spécialisé dans le décodage des "modes numériques" radioamateur (PSK, RTTY, etc. ). Pour cela il faudra mettre en place un utilitaire du genre "câble audio virtuel" (virtual audio cable).

Au niveau du TS-2000 tous les tests ont été effectués en position AM, largeur de bande (WIDTH LO/HI) réglée au maximum (5000 Hz "BF" soit 10 kHz "FI"). Avec 10 kHz de bande passante on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une réception panoramique mais cette largeur de bande est suffisante pour observer l'occupation spectrale de différents modes de transmissions. Il est possible d'utiliser les positions SSB ou CW/FSK du récepteur mais le signal 12 kHz subira un filtrage de bande préalable, agrémenté d'inversion de bandes latérales et de décalage du spectre (sans doute une pré-adaptation pour le DSP interne).

F6CSS 08/2011


© F6CSS -  Toute reproduction , même partielle , du contenu  de cette page est interdite sans autorisation de l'auteur.